Traditionnellement, les spéculoos se consommaient – entre autres en Belgique –pendant la période de l’Avent, et surtout le jour de la fête de la Saint-Nicolas, dont l’épithète latin « speculator » (surveillant) pourrait être à l’origine de leur nom. Aujourd’hui, cette friandise aux épices et au miel est prisée toute l’année. C’est pourquoi l’association belge Miel Maya Honing (MMH) – qui souhaitait augmenter les ventes de ses partenaires apicoles par la commercialisation de produits à base de miel – a créé, fin 1990, un partenariat avec une petite entreprise familiale également belge et relevé le défi de produire des spéculoos dont le miel, le sucre de canne et la cannelle sont issus du commerce équitable. Après les premiers essais, tout à fait réussis, l’entreprise a même décidé d’utiliser pour l’ensemble de sa production de spéculoos uniquement du miel importé par Maya Fair Trade, la branche commerciale de MMH ! Actuellement, il s’agit de miel provenant des montagnes du Chiapas, récolté par des membres de Maya Vinic, un partenaire à découvrir !