MDM Lausanne

Nous recherchons des bénévoles

Pour compléter notre équipe de vendeuses, vendeurs, nous cherchons des personnes intéressées par le commerce équitable et la vente.
Intéressé-e : contactez-nous à lausanne@mdm.ch ou 021 312 55 82

Le commerce équitable pour changer les règles : Engagés pour garantir des modes de production et d’échange qui placent les personnes et l’environnement avant la recherche du profit. Cette année nous vous proposons de déguster des chocolats et du café produits dans des conditions qui respectent le modèle économique de la filière intégrée, garantissant de réinvestir les bénéfices pour des projets sociaux et environnementaux.

Des contributions exemplaires du commerce équitable :

1°) Produit au Ghana de la fève à la plaque ! Le chocolat FairAfric : Fabriqué et emballé sur place, c’est créer de la valeur ajoutée, c’est la meilleure solution qui permet de sortir la population de la misère et de stimuler le développement économique de toute une région. Paysans et paysannes ont accès aux soins médicaux et à la formation, bénéficient d’une aide qui leur permet de prendre leur destin en main et peuvent accéder à des emplois qualifiés, également en dehors du secteur agricole. Les salaires pratiqués par FairAfric ne sont pas seulement nettement plus élevés que le salaire minimal, ils sont aussi supérieurs à ceux des employés occupant des postes similaires dans des entreprises de la place. De plus, La présence d’entreprises telles que FairAfric augmente la qualité des prestations et infrastructures sur place, ce qui attire d’autres entreprises. Avec ses partenaires, FairAfric aide les paysans à gérer leurs exploitations de manière biologique. Elle s’efforce aussi constamment d’optimaliser sa propre durabilité.

2°) Le café Abakali des femmes visionnaires : Le café est un Arabica biologique de haute qualité. Il est cueilli à la main et séché au soleil. Le café biologique pousse à une altitude de 1’400 à 2’200 mètres sur les pentes des montagnes Rwenzori. Son arôme doux, avec des notes toutes en douceur fruitées et fraîches. Il est cultivé par l'unique « Bukonzo Joint Cooporative Union » en Ouganda fondée en 1999 par des femmes d’Ouganda qui s’engagent particulièrement en faveur de l'égalité des sexes. La coopération, qui compte aujourd'hui quelque 5’000 membres, favorise une culture écologique du café et est convaincue que cela contribuera à lutter contre le changement climatique. Grâce à l'octroi de microcrédits, les agriculteurs ont pu investir dans des infrastructures, ce qui a facilité le transport et la culture du café. De plus, des cours de formation où les femmes et les hommes apprennent à se traiter avec respect et à travailler ensemble, la coopération veille à ce que les hommes et les femmes soient enregistrés comme propriétaires fonciers lors de l'attribution des terres.  C'est déjà le cas pour 67% des agriculteurs. Bukonzo investit également dans le système de santé local. Ils ont par exemple financé l'agrandissement de la maternité du centre de santé de la ville de Kyarumba. La durabilité joue également un rôle important chez Bukonzo. La moitié du café est actuellement cultivé de manière biologique.

1°)

 

 

Avec amour pour le commerce équitable

 

 

LES DIX PRINCIPES DU COMMERCE ÉQUITABLE

(WORLD FAIR TRADE ORGANISATION [WFTO])

1. Création d’opportunités pour producteurs et productrices économiquement désavantagé·e·s

Le commerce équitable soutient des producteurs·trices désavantagé·e·s, qu’il s’agisse d’entreprises familiales ou d’associations, afin de les aider à s’affranchir de la précarité et de la pauvreté, à devenir économiquement indépendants et à accéder au marché et à la propriété des moyens de production.

 

2. Transparence et responsabilité

Les organisations du commerce équitable pratiquent une politique de gestion, d’achat et de communication transparente. Elles respectent la confidentialité des données économiques, associent les producteurs·trices à leurs décisions et leur fournissent les informations dont ils ont besoin.

 

3. Pratiques commerciales équitables

La mission des organisations du commerce équitable est d’améliorer les conditions de vie des petit·e·s producteurs·trices sur le plan social, économique et écologique. Elles ne cherchent pas à maximiser leur bénéfice à leurs dépens. Elles versent aux producteurs·trices qui le demandent une avance d’au moins 50 % sur la valeur de la commande, sans intérêt dans le cas des artisan·e·s, avec un intérêt modique dans celui des agriculteurs·trices. Les exportateurs du Sud qui reçoivent une avance d’un client veillent à en faire bénéficier les producteurs·trices qui leur fournissent les articles commandés. Les relations commerciales reposent sur les principes de solidarité, de confiance et de respect mutuel. Le commerce équitable promeut et préserve l’identité culturelle des producteurs·trices désavantagé·e·s ainsi que leur savoir-faire traditionnel.

 

4. Paiement d’un prix juste

Égale pour hommes et femmes à travail égal, la rémunération versée couvre les coûts de production. La notion de prix juste comprend des prix équitables et des salaires de subsistance décents. On entend par salaire de subsistance décent le salaire versé pour une semaine de travail standard (de 48 heures au plus) qui permet aux producteurs·trices et à leurs familles de mener une vie digne là où ils habitent. Il doit permettre de subvenir aux principaux besoins (nourriture, eau, logement, éducation, soins de santé, transports et vêtements, notamment) et comprendre un solde pour les imprévus.

 

5. Pas d’exploitation des enfants ni de travail forcé

Aucun·e employé·e n’est forcé à travailler et la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant est respectée. Les producteurs·trices communiquent toute participation des enfants à l’élaboration des produits et leur dispensent l’accompagnement nécessaire. Les enfants ne doivent pas être astreints à un travail susceptible de compromettre leur bien-être, leur sécurité ou leur droit à l’éducation et aux loisirs.

 

6. Non-discrimination, égalité des genres et liberté d’association

Toute discrimination fondée sur l’origine, la caste, la religion, le handicap, le sexe, l’orientation sexuelle, l’appartenance à un syndicat ou à un parti politique, l’état de santé (séropositivité ou sida, notamment), le statut ou l’âge est interdite en matière d’embauche, de rémunération, de formation continue, de promotion, de licenciement ou de départ à la retraite. Les organisations du commerce équitable promeuvent l’égalité entre femmes et hommes afin qu’ils aient le même accès aux matières premières entrant dans la fabrication de leurs produits et les mêmes possibilités de façonner le cadre politique et institutionnel qui influence leurs conditions de vie.

 

7. Bonnes conditions de travail

Les organisations du commerce équitable veillent à la santé et à la sécurité au travail, dans le respect des lois nationales et locales ainsi que de la Convention de l’OIT sur la sécurité et la santé des travailleurs. Elles sensibilisent par ailleurs les groupes de producteurs·trices aux questions relevant de la santé et de la sécurité et améliorent leurs pratiques dans ce domaine.

 

8. Développement des compétences

Les organisations du commerce équitable favorisent le développement des connaissances et des aptitudes des travailleurs·euses et les aident à améliorer leurs compétences de gestion et leurs capacités de production.

 

9. Promotion du commerce équitable

Les organisations du commerce équitable oeuvrent à la prise de conscience sur les objectifs du commerce équitable et sur la nécessité d’une plus grande justice dans le commerce mondial. Ils fournissent à leur clientèle des informations sur leur organisation, sur leurs produits et sur les producteurs·trices et pratiquent une publicité loyale.

 

10. Respect de l’environnement

Les organisations du commerce équitable s’emploient à utiliser des matières premières de sources durables. Elles ont recours aux progrès de la technique pour économiser l’énergie dans toute la mesure du possible.

Elles réduisent autant qu’elles le peuvent l’impact de leurs déchets sur l’environnement et utilisent pour les emballages des matériaux recyclés ou biodégradables. Elles optent principalement pour le transport par bateau.

 

De tout coeur, avec amour pour le commerce équitable

Vendredi 14 février c'est la Saint-Valentin.

 

Nouveautés: Les articles de Frangipanier

Le commerce équitable avec Frangipanier, c'est soutenir en direct et équitablement le habitants des villages et des minorités ethniques du Cambodge, du Laos, de la Thaïlande et du Vietnam dans le maintien de leur culture et l'amélioration de leurs conditions de vie, grâce au travail de l'artisanat.

Las artisans de Frangipanier travaillent depuis leur maison, dans leur village, en communauté avec les autres villageois. Ils sont rémunérés au prix juste pour leur travail, couvrant les coûts de production et permettant une fabrication socialement équitable et bonne pour l'environnement. Ils peuvent donner une éducation scolaire à leurs enfants et ont accès aux soins médicaux.

 

Tapis et accessoires en feutre du Népal

Les tapis et accessoires MUSKHANE sont fabriqués à la main dans les ateliers de la vallée de Katmandou. Ils sont entièrement composés de matières naturelles et renouvelables, principalement le feutre et le cachemire, et leurs finitions sont en fil de coton. MUSKHANE utilise principalement de la laine feutrée. Sa fabrication est entièrement artisanale. A partir de laine de mouton cardée, d’eau et de savon, un long travail de pression et de friction permet aux fibres de laine de s’entrelacer pour obtenir une matière moelleuse, à la douceur généreuse.

Des fruits frais exotiques disponibles dans votre magasin

Cabas

TerrEspoir vous propose des cabas composés de savoureux fruits frais comme des ananas, des bananes, des mangues, des papayes, des fruits de la passion, etc. Grâce à l’ouverture d’un point de livraison au Magasin du Monde de Lausanne, vous pourrez commander votre cabas en ligne et venir le chercher dans nos locaux.

Plus d'infos

 

Fair'Act: pour une mode responsable

Pour suivre une mode responsable, utilisez la nouvelle plateforme en ligne Fair'Act! Vous y découvrerez des boutiques de vêtements éthiques ou de seconde main, des astuces pour recycler des habits, des créateurs locaux et plein d'autres idées. Reconnus comme des spécialistes du commerce équitable, les Magasins du Monde sont bien entendu listés sous la rubrique "acheter éthique et équitable". Connectez-vous sur le site web: www.fairact.org

 

P2R panier à 2 Roues

Le magasin a le plaisir d’être un lieu de dépôt « des paniers bio à 2 roues ». Ces légumes biologiques de saison sont cultivés à moins de 50 km et livrés à vélo. Pour en savoir plus : www.p2r.ch

Retour à la page principale du Magasin du Monde de Lausanne