Le mouvement vegan et le commerce équitable

60
2017

Ce numéro d'ex aequo aborde le mouvement vegan et tâche de voir la place que le commerce équitable peut y trouver. Articles, témoignages de bénévoles et interview de claro fair trade tentent d'ouvrir la discussion. Partons également à la découverte d'El Ceibo, groupement de coopératives de cacao équitable qui fête ses 40 ans d'existance. Enfin, pour rester dans des tons festifs, le journal propose le récit de plusieurs anniversaires au sein du mouvement de commerce équitable et propose plusieurs événements pour passer des fêtes illuminées d'équité.

Du miel équitable à la Semaine du Goût 2017

Les Magasins du Monde sont partenaires officiels de la Semaine du Goût 2017 qui a lieu en ce moment dans toute la Suisse. 12 magasins vous convient à leurs événements gustatifs dans trois cantons romands. Leur campagne 2017 « Le miel, on en connaît un rayon ! » vous emmènera à la découverte des liens entre production et consommation au Nord comme au Sud.

Tourisme équitable

59
2017

L'édition du mois de septembre consacre plusieurs pages à une réflexion sur les enjeux du tourisme équitable. Que ce soit à travers les yeux d'une bénévole d'un Magasin du Monde ou à travers l'interview de deux spécialistes du tourisme engagé en Suisse, nous vous proposons une réflexion de fond sur ce que voyager de manière responsable veut dire. En écho, la rubrique "Voix des producteurs" place son focus sur les producteurs de bols en papier recyclés du Vietnam qui valorisent les visites touristiques dans leurs ateliers.

Les Magasins du Monde font rayonner leur miel à Alternatiba

Le samedi 16 septembre, les Magasins du Monde vous convient au festival Alternatiba Léman. Durant cet évènement citoyen, vous aurez l’occasion de découvrir leur campagne 2017 sur le miel équitable et bio. Au programme : l’avant-première du court-métrage sur la venue d’apiculteurs du Guatemala, les Contes de la Ruche et un délicieux goûter équitable !

Le miel, on en connaît un rayon !

58
2017

Pourquoi importe-t-on du miel alors qu’il existe une production locale? Notre première réponse est celle de constater que nous n’en produisons pas assez localement ! Non seulement parce que les exploitations sont souvent le fruit d’activités accessoires mais aussi parce que la floraison, sous nos latitudes, est très courte.

Deux producteurs de miel du Guatémala en visite

Découvrez l'article du Courrier du mardi 23 mai. Invités exclusifs durant la semaine de lancement de notre campagne 2017 "Le miel, on en connaît un rayon!", deux producteurs guatémaltèques de la coopérative COPIASURO ont été interviewés par Christophe Koessler. L'article décrit les mécanismes du commerce équitable à travers le vécu de ces deux personnes passionnants. Bonne lecture!

La souveraineté alimentaire et le commerce équitable

57
2017

Fruit du travail de Via Campesina, mouvement international fondé en 1993 rassemblant paysannes et paysans du monde, le concept de souveraineté alimentaire vise à rendre les producteurs tant du Sud que du Nord acteurs du commerce auquel ils prennent part.

Le miel, on en connaît un rayon ! – Campagne 2017

En Suisse, la culture apicole est très dynamique. Toutefois, avec ses 18 kg par année, le rendement par ruche est parmi les plus faibles au monde et ne satisfait que le tiers de la demande de la population, qui consomme en moyenne et par an 1,4 kg de miel par personne. L’importation s’impose, souvent de pays du Sud. Quelle que soit son origine, le miel se doit d’être produit et commercialisé dans des conditions équitables, permettant au producteur de recevoir pour son travail un revenu juste, dans un partenariat fondé sur l’égalité, la transparence et la durée. Malgré cela, en 2015, seuls 9% des ventes de miel importé en Suisse étaient issus du commerce équitable.

Le miel, on en connaît un rayon !

Dès le 13 mai, les Magasins du Monde lancent leur campagne sur le thème du miel équitable, avec deux évènements majeurs en Suisse romande et de nombreuses activités locales.

Saviez-vous que la consommation de miel en Suisse est de 1,4 kg par personne et par an et que la production nationale n’est pas suffisante pour la combler? Les deux tiers du miel que nous consommons sont importés ; 9% seulement sont issus du commerce équitable. Cette campagne invite les consommateurs que nous sommes à se questionner sur les conditions de production de miel ici et ailleurs.